Maïté Colin

photo_pass_maite_2006_02Maïté Colin (*1958) est à la fois artiste vidéo, pédagogue, mère de 4 enfants (adultes aujourd’hui), joue à ses heures à être cuisinière, garde un côté jardinière, une once de musicienne, demeure nomade à mi-temps, muséographe parfois, de “mouvance anarcho-autonome » comme on dit en France, demeure célibataire à l’état civile, indépendante toujours et autodidacte de nature. Elle vit, en milieu industriel et urbain, dans un grand atelier.

Son parcours saute de vie en vie sans renier les précédentes, il en résulte des périodes d’une teinte dominante qui gardent en filigranes les précédentes. Ainsi, durant ces 10 dernières années “artiste vidéo fribourgeoise” est le leitmotif socialement récurent. Ce n’est pas sans fondement puisqu’elle travail et vit avec Michael Egger et qu’ensemble ils ont développés un langage musicale de l’image très proche de la musique improvisée. Ils ont aussi développé un concept de télévision mobile, foraine et éphémère permettant à tout un chacun de s’emparer à la fois du média télévisuel et de l’espace public considéré comme bien commun.