Faites votre Tele

StreeTV Fribourg 2007

Commandez le DVD - DVD Bestellung

STREETV: une télévision foraine, éphémère, …
une télévision du quartier et dans la rue….

STREETV est une télévision éphémère, une télévision urbaine, faite par les habitants de la ville, pour ses habitants. StreeTV est une fête en l’honneur de la rue qui souvent n’est plus qu’un lieu de passage, un lieu de vitesse, un lieu de passage en vitesse.
STREETV est une invitation à s’emparer ou de se réapproprier à la fois la rue et le média télévisuel… vu que la rue est l’espace par excellence de l’expression de la démocratie et que la télévision est bien trop puissante et sérieuse pour être laissée aux seules mains des professionnels et du pouvoir.
STREETV permet aux personnes qui le souhaitent de construire une émission, puis invite les gens à sortir pour un soir de leur salon, toujours pour regarder la télé, mais la regarder ensemble, dans la rue…

STREETV 2007 FRIBOURG

Nous avons installés notre studio mobile dans trois quartiers de la ville: Bourg - Auge - Pérolles et présenté une émission rétrospective le 8 septembre 2007 à la Place Python.

SreetTV Fribourg en chiffres:

34 habitants de la ville ont pris part à la création des émissions. Ces personnes se sont initiées au journalisme et elles ont tourné, monté et présenté 21 petits reportages, portraits, petites fictions, etc… dont 16 parlent directement de Fribourg.
Ce sont aussi plus de 1000 personnes qui, pour un soir, ont quitté la télévision de leur salon et sont descendues dans la rue, pour voir les émissions présentées en direct avec la rue pour plateau de télévision.
Plus de 20 invités ont également pris part aux émissions en direct.
STREETV ce sont aussi 26 jours vécus en permanence dans la rue et un nombre incalculable d’heures d’échange avec des visiteurs, amis et passants inconnus ainsi que beaucoup de cafés servis…

En s’emparant de cet outil qu’est la télévision, en faisant de la télévision plutôt qu’en la consommant, les participants au projet ont créés de petits reportages touchant à la ville et à la manière d’investir l’espace public. Ils ont aussi choisi des sujets parlant du passé, du présent et des changements dans la ville. Ils ont encore écrit, en images, de petits contes d’hier et d’aujourd’hui parfois très fins et poétiques. StreeTV est un écran blanc, un espace physique et un espace ouvert à l’imaginaire, une brèche dans l’espace-temps et les gens ont apporté la preuve, si besoin était, qu’ils ont des choses à dire et qu’il y a du bonheur à partager cela avec le public du quartier.

STREETV, un projet artistique
Parce que, dans nos sociétés de plus en plus formatées et dans lesquelles les doctrines du tout-marchand et du profit immédiat réduisent toujours d’avantage les espaces de non-peur et de liberté, il est vital d’occuper, ici et maintenant, les interstices d’un possible différent, de détourner et de s’emparer des structures et des lieux existants pour y construire de nouveaux territoires de pensées, des territoires non-marchands, des territoires nomades, des territoires propices à l’émergence de créations multiples et multiformes. Il est urgent de développer une écologie de la pensée, une écologie urbaine, de s’emparer des savoirs et des territoires communs pour vivre la cité et non pas la subir, sortir des formes diverses de passivités pour devenir acteur et créateur, sortir de la consommation pour aller vers la création, l’inventivité et l’ingéniosité, quitter l’art au sens habituel du terme, pour des modes de vie, des solidarités, des utopies génératrices de sens. Et si StreeTV n’incarner que certaines facettes de cette complexité, StreeTV s’inscrit résolument dans l’écosystème de ces multitudes agissantes.

StreeTV est une fête en l’honneur de la rue.

STREETV Bourg

Place de l’Hôtel de Ville
Du lundi 30 avril au dimanche 6 mai 2007

Pour les personnes qui souhaitent participer à la création de l’émission “STREETV Bourg”, rendez vous le lundi 30 avril à 18h à notre roulotte, Place de l’Hôtel de Ville
Emission Bourg Samedi 5 mai à 21h30
Reprise Bourg Dimanche 6 mai à 21h30

STREETV Basse Ville

Place du Petit St. Jean
Du lundi 7 au dimanche 13 mai

Pour les personnes qui souhaitent participer à la création de l’émission “STREETV Basse Ville”, rendez vous lundi 7 mai à 18h à notre roulotte, Place du Petit St-Jean
Emission STREETV Basse Ville Samedi 12 mai à 21h30
Reprise STREETV Basse Ville Dimanche 13 mai à 21h30

STREETV Pérolles

Jardins de Pérolles
Du lundi 14 au dimanche 20 mai (Ascension)

Pour les personnes qui souhaitent participer à la création de l’émission “STREETV Pérolles”, rendez vous lundi 14 mai à 18h à notre roulotte, aux Jardins de Pérolles.
Emission STREETV Pérolles Samedi 19 mai à 21h30
Reprise STREETV Pérolles Dimanche 20 mai à 21h30

Liens

Une télévision foraine

Techno-nomade nous nous déplaçons de place en place, nous ouvrons notre roulotte-studio et invitons toutes personnes qui le souhaite à s’exprimer en créant une émission. La télévision est un mythe et elle est un produit de consommation. STREETV affirme qu’elle est un outil accessible à tous et invite à arrêter de regarder la télé pour venir la faire. STREETV dévoile les trucs et astuces du magicien en permettant à qui le souhaite de passer de la position de téléspectateur à celle de téléacteur. La télévision est elle autre chose qu’un jeu de foire?… Peut-être pas…
[ >>> ]

La rue pour plateau

Nous installons notre studio dans la rue et nous proposons à quiconque le souhaite de s’emparer de ce média pour créer une émission de télévision. Au terme d’une semaine de travail nous invitons les gens à descendre dans la rue voir une émission Open Air préparée et présentée par les habitants, pour les habitants, une performance, un événement en direct et en public. La rue se métamorphose en plateau et son cadre en décor. L’émission devient miroir éphémère de la vie du lieu. Le plateau, la rue, s’ouvrent, s’élargissent pour devenir, si les gens le veulent, agora, redonnant par là-même à la rue, lieu de rencontre, son sens premier.

Vivre la rue

Pour reprendre conscience qu’au-delà d’être habitant de la ville nous habitons la ville elle-même. Nous sommes en ville et nous sommes aussi la ville, nous la constituons de par notre culture, notre manière d’être et de la vivre. La ville nous influence et nous l’influençons. Son patrimoine culturel, ses espaces communs, son atmosphère sont aussi les nôtres, elle est partie de nos identités et nos identités créent la sienne. Faire une télé dans la rue c’est à la fois s’approprier la rue et la nourrir.

[ >>> ]

A contre courant de la peur

Alors qu’on parle tant de surveillance et de sécurité, tout projet allant à contre courant de la peur nous parait essentiel . Le simple fait d’être dans la rue (lieu souvent perçu comme dangereux) et de pouvoir y faire une télévision nous rappelle que la communication, la solidarité, l’intérêt pour l’autre, la confiance sont des valeurs essentielles, qu’elles sont toujours présentes et bien vivantes, qu’elles font partie de notre bien commun et qu’il suffit de leurs laisser plus de place qu’à nos peurs pour qu’elles se vivifient et se multiplient.

Le média télévisuel

Faire de la télé, c’est se souvenir que la télévision est subjective par nature. Créer un reportage ou un petit documentaire n’est autre que marcher en funambule sur le fil ténu qui sépare réalité et fiction. Faire de la télévision rappelle que tout journalisme effectue un travail de lecture et d’écriture de l’information. Le monde est vaste et complexe, l’image que je cadre ne peut qu’être un fragment de la réalité qui m’entoure. Selon mes sensibilités esthétiques, émotionnelles ou politiques, je détermine un cadrage qui par ce choix élimine tout ce qui est hors champs. De même lorsque je fais du montage, je cherche une cohérence, une fluidité, un rythme, je regroupe ou je mets en opposition les choses, je romps le fil chronologique des événements. A partir de la réalité fragmentaire que j’ai filmée, je réalise encore un second travail d’écriture. Ma subjectivité peut être créatrice, il est même souhaitable qu’elle le soit mais il n’en demeure pas moins qu’elle est une traduction, expression de ma vision et de ma sensibilité. En d’autres termes, je malmène l’objectivité.
[ >>> ]

Liens

appenzell art avr awards basel basicstamp beautiful leopard belluard berlin bern blog classic concert dance danse development do-it documentary documentation editing emission ethnology film fribourg geneve hid improvisation india installation interactive i^n kaleidochord kids lausanne live making of marseille max/msp medicine midi mobile multimedia music nature paris performance photos poland programming project prévention racisme reportage robot russia santé schaffhausen science softVNS software streetv synkie theatre tibet trogen tv udmx video videobass visuals wattwil workshop zürich
Creative Commons License
All content - unless otherwise noted - is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License.
Powered by WordPress